L’âge limite pour assurer un animal de compagnie

Lors de l’adoption d’un animal, son âge est tenu en compte pour l’assurance et le tarif peut varier en fonction. Certaines assurances permettent de bénéficier de différentes garanties pour la santé de l’animal de compagnie. Quels sont les critères d’âge pour avoir accès à ces dernières ?

L’âge minimal et maximal de l’animal pour être assuré

Pour le cas d’un chien ou d’un chat, l’âge est l’un des critères principaux pour accorder ou non une assurance. En général, il faut que l’animal ne soit ni trop jeune ni trop âgé.

L’âge légal de l’adoption d’un animal étant de 2 mois, de nombreuses compagnies d’assurances refusent de souscrire en deçà de cet âge. La plupart exigent que l’animal de compagnie ait au minimum 3 mois. Cela en raison du taux de mortalité élevé avant cet âge. Afin de choisir la bonne assurance, il vaut mieux comprendre les assurances pour particuliers en détail.

Cependant, l’âge maximal peut aller jusqu’à 10 ans. Par contre, une fois que l’animal est assuré, il le sera jusqu’à sa mort. Plus il est souscrit tôt, plus le tarif est avantageux.

Quelques conditions pour assurer un animal de compagnie

À part les âges limites pour souscrire son chien ou son chat, il faut également que ce dernier soit identifié avant ses 4 mois. Des pièces qui démontrent des vaccins à jour sont aussi demandées. Si ces critères ne sont pas réguliers, la compagnie d’assurances a le droit de refuser de souscrire à l’animal.

Un bilan de santé est parfois nécessaire pour prouver que le chien ou le chat est en bonne santé. Toutefois, un délai de carence de 2 à 3 mois est imposé par les assureurs pour éviter de couvrir les abus venant du propriétaire.